Prôner la vigilance citoyenne

Publié le par patrice Calméjane

neighbourwatchLe Parisien

Commenter cet article

Damien 02/02/2010 18:58


Quel est l'interet de ce blog si vous ne laissez pas les gens s'exprimer? Je ne trouvais meme pas mon commentaire si offensif, je ne fesais que poser une question en essayant d'etre constructif.
Enfin si la censure est la politique de Villemomble.. tant pis, ca vous fera quelque votes en moins, vu que j'avais l'habitude de voter pour vous.


patrice Calméjane 04/02/2010 12:38


l'intérêt est effectivement de poster des commentaires, ce que tous les blogs ne permettent pas. Je n'ai eu malheureusement de votre part qu'un envoi ne contenant aucun texte. Je ne sais pas à quoi
cela est du mais vous pouvez toujours formuler votre premier commentaire, auquel je répondrai avec plaisir.


Damien 12/01/2010 17:06








mourey 14/12/2009 12:39


Dans un quartier à hauts risques comme celui du centre ville, c'est courir celui de
débordements très graves. La seule tentative de vouloir emprunter la rue Erckman ou la rue de la Procession lorsque des voitures bloquent la circulation, met déjà la sécurité du conducteur en
danger. Demander poliment aux individus qui stationnent n'importe comment sur les trottoirs ou aux angles de rues, ou sur les bateaux est déjà une agression pour eux.
Quant à signaler des véhicules " louches" ou qui ne bougent pas depuis des semaines, qui sont démontés petit à petit : nous le signalons régulièrement ... parfois cela mène à un enlèvement ... mais
pas toujours, et nous restons avec la crainte qu'il soit brûlé.
La vidéo-surveillance " promise", reste la seule solution pour ce quartier.
Demander aux citoyens des actes civiques dans ce quartier n'est pas recevable puisque nous sommes en minorité et vous le savez.
Vidéo-surveillance et rondes policières, voilà ce dont nous avons besoin.

Ceci ne retire en rien notre soutien à vos côtés.
Mes sentiments les meilleurs.


patrice Calméjane 17/12/2009 12:25


Merci de votre soutien. Je pense que la video surveillance est un outil indspensable mais devant s'allier à d'autres. Au regard de la majorité des habitants du quartier du centre ville, le
nombre des perturbateurs reste minoritaire, mais il s'agit de minorités... agissantes à l'encontre de la tranquillité de tous. Les informations transmises restent utiles à la sécurisation des
secteurs victimes de tapages ou plus. Pour revenir aux caméras, l'entreprise choisie est en train de travailler sur le terrain et est déja venue sur place pour l'organisation
concrète de l'installation du système.

Bien cordialement