La gauche, donneuse de leçons

Publié le par Patrice Calméjane

A l’écouter, on y croirait presque, ses candidats vous parlent de démocratie, de changement, d’ouverture, de politesse, de morale, d’intégrité…

Mais en réalité qu’en est-il ? Paroles, paroles, paroles.

Quelques exemples récents :

-           Les affiches de Nicolas Sarkozy arrachées et saccagées.

 affiches-mairie.jpg

-          De l’affichage sauvage, massif et illégal sur la vitrine d'un magasin : est-ce cela la conception de la démocratie et du respect selon la gauche ?.. Peu rassurant...

F-aux-B.jpg

NE VOUS FAITES PAS BERNER : ILS NE RESPECTENT RIEN !

Publié dans sur le terrain

Commenter cet article

Un citoyen français 04/05/2012 14:45

Bonjour,

Il est honteux de voir une telle propagande. Je suis d'accord avec vous, c'est regrettable que les actes que vous présentez aient lieu (affiches arrachées, affichage illégal) mais ce n'est
nullement l'apanage de la gauche puisque tous les partis, malheureusement, pratiquent ce genre de méthode.
Un homme politique tel que vous ne devrait pas s'abaisser à ce genre de commentaires.


Cordialement

Patrice Calméjane 04/05/2012 17:35



Propagande ? Je parle d'affichage sauvage : du front ... de gauche, la photo le prouve. Et sur au moins l'autre panneau, seule la photo du candidat de droite et du centre a sa photo
d'arrachée, pas celle du candidat de la gauche et de l'extrème gauche. Ce qui atteste qu'il s'agit au minimum d'un sympathisant envers le candidat de gauche d'une part et que d'autre part,
les sympathisants de droite n'ont pas arrachés les affiches du candidat de la gauche et de l'extrème gauche.


Le front de gauche poussait l'illégalité même jusqu'à placarder des affiches sur les murs du marché Outrebon, ce qui est strictement interdit. Imaginez vous que l'ensemble des candidats du
premier tour fassent la même chose.


Je ne crois donc pas avoir trop étendu ma présomption, dont les indices semblent converger dans le sens indiqué par cet article.


Mais je vous rejoins bien sur le fait que de telles pratiques sont indignes.


Je vous remercie toutefois du compliment implicite que vous faites à mon égard concernant ma qualité d'homme politique. Je voulais simplement par cet article signaler des pratiques qui
aujourd'hui n'ont plus lieu d'être. Le dire permettra, j'espère une prise de conscience de  tous ceux qui s'amusent à ces petits jeux.


cordialement