Une grève "injustifiée"

Publié le par patrice Calméjane

Effectivement, une majorité de Français (55 à 61%) dès le mois d’octobre, ne juge pas « justifiée » la grève de jeudi, selon des sondages BVA -LCI et Ifop-Métro.

L'Ifop avait rappelé que « des syndicats ont appelé à la grève le jeudi 18 octobre pour protester contre la réforme des régimes spéciaux de retraite », et avait demandé aux personnes interrogées si cette grève leur paraissait « justifiée ». 38% avaient répondu positivement et 61% négativement.

BVA a posé la question comme l'Ifop, en précisant qu'il s'agissait des syndicats « de la SNCF et de la RATP » . 43% des sondés jugeaient le mouvement « justifié » et 55% « pas justifié ». Pour 59% des personnes interrogées par BVA, « le mouvement de grève sera surtout motivé par la défense des intérêts particuliers de certaines catégories » et pour 29% « par la défense des acquis sociaux dans leur ensemble ».

Les deux sondages avaient été réalisés par téléphone auprès d'échantillons représentatifs de la population adulte (méthode des quotas), l'Ifop les 11 et 12 octobre (954 personnes) et BVA les 12 et 13 octobre (959 personnes).

Plus récemment, selon le baromètre BVA-BFM-« Les échos » du 13 novembre, 55% de la population estime toujours que le mouvement de protestation contre la réforme des régimes spéciaux de retraite reste injustifié. Ce mouvement est largement boudé par l’ensemble des catégories de la population puisque 55% des ouvriers sont contre, tout comme 52% des salariés du public.

La majorité des français a donc bien compris que le gouvernement œuvre pour la majorité d’entre eux et ne fait qu’appliquer le programme de réformes de Nicolas Sarkozy ; celui pour lequel ils ont décidé de l’élire Président de la République.  

Publié dans sur le terrain

Commenter cet article

Pierre 13/11/2007 22:46

je suis pour les manifestations contre les manifestants et contre ce mouvement de défense de privilégiés.

Jean 13/11/2007 17:15

Y'en a marre maintenant !Arrêtez de nous empêcher d'aller bosser...!!!