La campagne continue

Publié le par patrice Calméjane

Ce week end encore, nous serons avec Jean-Michel Bluteau sur les marchés de Villemomble dès 10h00 samedi au marché de l'Epoque et dimanche au marché Outrebon.

Un tract "spécial transport" sera distribué, proposant des améliorations contribuant à améliorer le quotidien des Villemomblois à propos de voies sur lesquelles le Conseil Général a une compétence.  Des actions claires, concrètes, des propositions de fond qui peuvent toujours être critiquées, certes, mais qui ont le mérite d'être le fruit d'une réelle réflexion et marquent une volonté d'agir concrètement et dans un sens favorable au bien être de notre canton : Villemomble.

Publié dans sur le terrain

Commenter cet article

RICHARD 11/10/2007 15:28

Bon. Voici ma dernière participation à ce "débat". Comme je l'écrivais, je n'ai rien contre les sportifs, ni contre personne en vérité. Je déteste l'injustice et le mensonge.Pour en finir sur le sujet, ce n'est pas le gymnase de Gaulle qui pose réellement problème, c'est la manière de l'imposer aux riverains qui n'a pas été franche. Il faut avoir participé aux réunions organisées par la ville pour comprendre. Jusqu'au bout, on nous a parlé d'un gymnase à vocation scolaire ! Ca nous allait très bien. La plupart des riverains ont des enfants. De là à accepter de vivre aujourd'hui à moins de 20 mètres d'une salle polyvalente...J'aime votre référence à Céline et sur ses excès. L'excès n'est-il pas l'apanage du vivant ?"Ne sois pas juste à l'excès, ni sage outre mesure. Pourquoi te rendrais-tu stupide ?" L'ecclésiaste

FADELA 11/10/2007 14:43

de tels commentaires contre les sportifs,  je trouve ça "dégueulasse" !

un sportif 11/10/2007 14:39

Le commencement de la fin de tout, c'est le manque de mesure.
VOyage au bout de la nuit, Louis-Ferdinand Celine.
Il écrivait bien Céline, mais il était aigri, ne supportait plus grand chose. J'aime cette citation, mais pourquoi l'a t 'il écrite ? Eclair de lucidité sur ses excès ? Si c'est le cas, tous les espoirs sont permis alors pour ceux qui le sont, excessifs,  voire névrosés ou plus.
 

RICHARD 11/10/2007 13:21

Gino et Gina... Tous les riverains n'ont pas envie de s'exprimer sur un blog. Mes paroles m'engagent. Les actes que nous ne relatons pas forcément engagent le collectif de riverains qui a été créé (et pas par moi, figurez-vous). Une pétition en témoigne. Des courriers et des réunions avec certains élus également. C'est le principal. Libre à vous d'apprécier le travail de vos élus. Libre à moi de le critiquer. C'est ce qu'on appelle une démocratie, n'est ce pas ?

gina 11/10/2007 12:49

monsieur richard, vous ne vous sentez pas seul ? voulez-vous en parler à quelqu'un ?
vous inondez ce blog de commentaires vaseux, vous créez un lien vers votre site nommé "paroles de riverains" je crois. mais je ne vois jamais d'intervention de vos co-riverains. ils ne vous suivent pas dans vos délires et vos actions.
vous n'êtes plus crédible, arrêtez de psychoter
merci