Un cyber- échange plein de pertinence sur le thème de la sécurité

Publié le par patrice Calmejane

Sympathique soirée que celle de ce vendredi 16 février durant laquelle Patrice Calméjane a répondu aux questions des internautes pour le lancement du premier chat de l'UMP93 sur la sécurité. Voici l'intégralité des échanges que vous pouvez aussi également consulter sur le blog  "93 POUR SARKO" (lien référencé à gauche de ce blog).

Commentaires

 

Si demain Nicolas SARKOZY devient Président de la République, concrètement dans le 93 aurons nous :

 

1 - Une augmentation des effectifs de police pour notre département ?
2 - Plus de moyens pour la police ?

 

merci.

 

 

1 Nicolas Sarkozy a déjà débloqué 300 postes de policiers pour la Seine Saint Denis fin 2006, il souhaite adapter les effectifs aux besoins des départements.
2 Les moyens ont déjà été renforcés avec des effectifs pour la police ferroviaire et la lutte contre les trafics. Les GIR ( groupe d'intervention régionaux ) ont déjà participé à 2600 opérations, débouchant sur 18100 garde à vue.

 

 

 

Bonjour monsieur le maire,

 

J ' habite Villemomble, dans cette ville il n y pas de problèmes de sécurité, toutefois je me demande quand le commissariat de police de Villemomble sera ouvert, et si le projet de police de municipal était définitivement annulé.
Respectueusement

 

 

Le projet du commissariat est toujours d'actualité avec la commune du Raincy nous attendons une réunion en préfecture dans les prochains jours.
Pour la police municipale à Villemomble le projet n'est pas définitivement annulé mais nous avons pris en compte l'avis de la population en octobre 2005.
Depuis la délinquance à baissé si elle était à nouveau en hausse à Villemomble nous nous reposerions la question de l'intérêt d'une police municipale à Villemomble.

 

 

 

Je pense que la police est là pour assurer la sécurité des citoyens. Sa présence dans nos quartiers est significative pour que la République y règne. Seulement, certains policiers ont tendance à oublier que sur le terrain, ils représentent l'Etat: manques de respect en tous genres, tutoiement, violence verbale voire insulte, violence physique sans raison, humiliation... Cette minorité d'agents de la haine ne s'inscrit pas dans l'idée que je me fais de la police républicaine. Je suis certain que ni vous, ni "NS" ne vous faites à cette idée : pouvez vous nous le confirmer?

 

 

Réponse à julien,
La police encore plus que tous les représentants de l'état doit respecter la population.
NS a toujours dit qu'il serait intraitable avec les agents ou officiers de la police qui ne respectent pas les lois.
Des mesures de disciplines ont été prises et même des révocations.
Les policiers font un métier difficile mais ils doivent être irréprochable dans leurs actions.

 

 

que pensez vous de la police de proximité, notamment sur l'utilité de l'îlotage ?

 

 

La police de proximité était une bonne idée à condition d'avoir des effectifs expérimentés et qui restent longtemps sur les mêmes communes.
A l'époque de Mr Vaillant aucune des deux conditions n’étaient réunies.
La formule était donc vouée à l'échec.

 

 

Peut-être Nicolas Sarkozy, lorsqu'il sera élu président de la République devra-t-il repenser la formation de nos agents de la paix, leur accompagnement sur le commissariat et sur le terrain et surtout, les règles d'affectation et de mutation? Rappelons que la situation actuelle fait qu'être affecté(e) en Seine-Saint-Denis est vu comme une punition par les moins bons élèves de l'école de police, que dès qu'ils le peuvent, les plus expérimentés fuient notre beau département et que naturellement, seuls les plus jeunes, les moins expérimentés, ceux qui sont les plus en proie à la tentation des actes les plus condamnables se retrouvent en mission dans le 9-3...

 

 

Il est vrai que la fidélisation des policiers dans le 93 est un des grands problèmes à régler.
Des efforts sont à faire pour leurs logements la garde de leurs enfants ( la police accueille de plus en plus de femmes ) pour qu'ils restent dans le département.
Mais -pour avoir parlé avec des policiers qui étaient volontaires pour venir dans le 93-, ils souhaitent pouvoir rester car ils ont conscience de remplir une véritable mission au service des habitants.

 

 

je vous remercie de la pertinence des différentes questions que vous avez bien voulu me poser ce soir.
j'espère avoir répondu à vos attentes.
Toute l'équipe du 93pour sarko reste à votre disposition et vous donne rendez vous vendredi prochain pour un nouvel échange.

 

 

Publié dans sur le terrain

Commenter cet article