L’Europe, en quoi elle aide ?

Publié le par patrice Calméjane

Ce matin, la caravane des jeunes pop' est passée à la gare de Villemomble/ Le Raincy pour les élections Européennes. Patrice Calméjane était là pour l'accueillir, en compagnie des jeunes populaires de Seine Saint Denis et leur Président, Julien Mugerin -un de nos trois co-listiers du département aux Européennes, avec X. Lemoine et S. Imloul-.

Afin de vous éclairer un peu plus concrètement, il semble bon de rappeler l'utilité de l'Europe par le biais de ce qu'elle a déjà apporté en Seine Saint Denis. Différents fonds Européens ont ainsi permis de subventionner des projets de grande ampleur, parfois d'ailleurs dans des territoires où les élus critiquent pourtant l'Europe...

Le fonds européen de développement régional  (Feder) a ainsi financé un tiers du campus des métiers à Bobigny, projet phare de la chambre des métiers et de l'artisanat pour la formation .

C'est encore le Feder qui a fortement contribué à permettre la réhabilitation du quartier de la tour à la Courneuve (7,47 M €), la rénovation engagée par la précédente municipalité  des quartiers nord d'Aulnay (3,8 M €), ou encore le chantier d'insertion professionnelle de remise en état de l'hydravion Bermuda au musée de l'Air du Bourget (1,08 M €).  la Seine Saint Denis est le principal département bénéficiaire des fonds Européens.  De 2000 à 2006 75,63 M d'euros  du Feder ont servi à financer 180 opérations. Plus largement, l'Ile de France a reçu 750 millions d'euros des fonds Européens. Outre le Feder, le Fonds Social Européen, principal instrument financier pour l'emploi a subventionné de nombreuses actions comme celle de l'insertion des femmes à l'hôtel social 93.

Pour la période 2007-2013, plus de 700 millions d'euros seront attribués à la région, qui aura donc une manne financière lui permettant de réaliser de grands projets. D'ores et déjà, il a été décidé que le Feder aidera trois territoires : Plaine Commune, Clichy-Montfermeil, et le canal de l'Ourcq. Il ne faut pas oublier non plus que les crédits européens peuvent profiter aux entreprises et associations.

L'Europe n'est donc pas seulement normative mais elle protège et soutient les initiatives. En pratique, l'avenir de la Région Ile de France peut dépendre en partie de ce qu'on fera des crédits accordés par l'Europe...

Le 7 juin, il n'y aura qu'un seul tour. Ne laissez donc pas les autres décider pour vous, votez pour une Europe non pas bureaucratique mais politique, pour des élus actifs qui viendront vous rendre des comptes ! Les candidats UMP s'y engagent, faisons leur confiance. A l'Euro-scepticisme préférons l'Europtimisme... 

Commenter cet article