Nicolas Sarkozy à Gagny

Publié le par patrice Calméjane





Hier, c’est en tant que  Député de Gagny que Patrice Calméjane était au commissariat de Gagny pour accueillir Nicolas Sarkozy
en présence des ministres de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, de l'Éducation, Xavier Darcos, et de la Justice, Rachida Dati. Le Président a souhaité venir sur place pour préciser sa fermeté contre la violence. Seize mesures d'ordre policier et judiciaire ont été précisées en ce sens :

-          Un fichier "dédié aux violences urbaines et au phénomène de bandes" sera également créé.

-          La mise en place de plusieurs structures est envisagée également : une police d'agglomération, pour coordonner le renseignement et l'action de la police, des groupes spécialisés dans les violences urbaines, rattachés aux directions départementales de sécurité publique, et enfin de nouvelles unités territoriales de quartier (UTEQ), dont le nombre passera de huit à cent huit d'ici 2010 et non pas 2012.

-          un "plan d'action contre les bandes organisées" doit être mis en place avant la fin du mois. 222 bandes sont recensées selon Madame Alliot-Marie.

 

-          Du coté de la justice, Nicolas Sarkozy souhaite notamment que les agressions contre les personnels de l'éducation nationale soient punies plus sévèrement, comme elles le sont pour les fonctionnaires d'autorité tels les policiers.

-          La création d’une peine de 3 ans d'emprisonnement "pour participation en connaissance de cause à un groupement, même formé de façon temporaire, poursuivant le but de commettre des atteintes volontaires contre les personnes ou contre certains biens" a été annoncée également.

 

Toutes ces mesures visant à faire triompher la République et non pas les bandes.


 

Publié dans sur le terrain

Commenter cet article