Un progrès pour la démocratie

Publié le par patrice Calméjane

Hier la réforme des institutions a été votée.

Bien que n’ayant pas fait l’unanimité, cette réforme apporte un progrès considérable pour la démocratie. Comme M. Lang l’estime « la réforme des institutions votée par le Congrès de Versailles renforcera les droits du Parlement, des citoyens, et de l'opposition ».

C'est pourtant cette opinion de bon sens qui rend Jack Lang victime d'un véritable terrorisme intellectuel du Parti Socialiste. De nombreux apparatchiks estiment en effet que le député du Pas de Calais a trahi la gauche car il n’a tout simplement pas cédé à la tentation dénoncée dans le journal Le Monde par certains députés socialistes d’un «antisarkozysme pavlovien » du parti, motif réel des parlementaires de gauche pour voter contre cette réforme.

Le député socialiste « s'est mis lui-même en dehors du groupe » PS à l'Assemblée nationale, a déclaré le patron du groupe Jean-Marc Ayrault, entrant ainsi dans une logique de « chasse à l'homme » à l’encontre de Jack Lang.

Rappelons quand même que ce dernier, ayant enseigné le droit constitutionnel, n’est pas le moins compétent en la matière, tout comme Guy Carcassonne qui qualifie cette réforme d’ « avancée la plus importante de ces cinquante dernières années »,

Rappelons encore que l’opposition va être la première à profiter de la réforme des institutions,

Rappelons simplement pour finir que l’exception d’inconstitutionnalité se trouve dans le projet, a été rêvée par Rober Badinter et…est réalisée par Nicolas Sarkozy.

N’est- ce pas cela qui dérange finalement ?

Commenter cet article